Destination Comiso

  • Home
  • /
  • Destination Comiso

DESTINATION COMISO

Situé à moins de 20 km de Ragusa ; à une trentaine de km de Modica et Scicli. À environ 70 km de Noto et environ 100 km de Catane. L’aéroport Pio la Torre de Comiso est l’aéroport des Hybléens. Aussi parce qu’en atterrissant ici, vous vous retrouverez au milieu d’un coin d’une beauté incomparable : le Val de Noto, une perle du baroque tardif qui depuis quatre siècles caractérise de façon unique le sud-est sicilien.
Comiso est en bref une petite porte qui s’ouvre sur une grande merveille.
Sur des paysages et des panoramas à couper le souffle ; sur un patrimoine artistique et architectural de valeur mondiale (qui, en 2002, a été inscrit sur la liste du patrimoine de l’Unesco) ; sur une campagne généreuse qui, brodée par les murs de pierres sèches, descend doucement vers une mer non contaminée ; sur des ferments culturels et des traditions populaires capables de marquer l’âme ; sur des produits et des premiers fruits qui rendent l’offre gastronomique et vinicole unique ; sur une façon plus authentique de vivre le temps, l’espace et l’adhésion à une communauté.

PARMI LES HÉRITAGES DE L’HUMANITÉ

Vous sentirez le cœur battant de la Méditerranée, dès que vous atterrissez au cœur des Hybléens. Où la beauté – naturelle et architecturale – est une succession libre et continue de la nature, de l’art et de la culture. Région fertile et stratégique, le sud-est de la Sicile a été dominé, habité et traversé par toutes les grandes civilisations du passé : Grecs, Romains et Arabes, pour commencer. Et les traces de leur présence – ainsi que dans la langue – sont encore visibles, entrecoupées par les œuvres de style baroque tardif qui ont fait du Val de Noto l’un des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. Un site unique qui s’est parfaitement intégré à l’habitat naturel de la région et de ses communautés, créant un mélange sans précédent d’art, de rituels, de croyances, de confessions et de fêtes religieuses… un patrimoine qui remplit le cœur avec la touche immatérielle de l’émerveillement.

LA « FOOD VALLEY » SICILIENNE

Vous accueillir dans la région des Hybléens, c’est aussi vous souhaiter bon appétit. Ce qui est une autre façon de visiter et de découvrir le territoire. Ici, vous pouvez en effet connaître les niveaux absolus d’expression culinaire qui, ces dernières années, ont transformé le territoire hybléen dans une véritable « food valley ». Et pas seulement pour les nombreux restaurants et chefs étoilés présents, mais surtout pour l’offre qualitativement riche en caves à vin, fermes et oliveraies qui proposent une expérience gastronomique et œnologique riche et passionnante. Au même titre que la richesse culturelle, la rencontre avec la cuisine, les produits agricoles typiques, le vin et les recettes de la tradition gastronomique hybléenne, vous offrira l’occasion savoureuse d’approfondir les particularités, les souvenirs, les usages et l’histoire d’une bande de terre généreuse de parfums, de goûts et de beauté.

VIE VERTE & LENTE

Vivre les Hybléens, c’est permettre au corps et à l’esprit de s’ouvrir à un nouveau souffle – plus lent – et de se garantir une gamme d’émotions que seule une relation authentique avec la nature peut donner. Que ce soit à pied ou à cheval, en vélo ou en bateau, c’est à vous de choisir comment. Ce sera donc ce coin au sud-est de l’île qui va vous rencontrer : il va vous faire pénétrer dans ses canyons et ses sites archéologiques millénaires ; il va vous faire marcher sur les dunes de ses plages libres ; il va vous enivrer de ses vignes et de ses jardins colorés, au milieu d’arbres d’agrumes, d’oliviers et de caroubiers ; il va vous aider à construire un sentiment durable avec le territoire ; il va vous surprendre avec les drapeaux bleus de ses côtes merveilleuses.
La condition n’est qu’une : procéder lentement, pour pouvoir entrer en intimité avec le territoire et ses habitants. Ou tout simplement pour ne pas manquer la beauté infinie d’une expérience verte.

LES LIEUX DE MONTALBANO

Et quelques années avant la reconnaissance de l’Unesco, un commissaire de police a été chargé de présenter les Hybléens aux voyageurs du XXIe siècle : Salvo Montalbano, né du génie littéraire d’Andrea Camilleri, qui est entré dans les maisons de millions d’Italiens (et d’Européens) grâce à la série télévisée Rai 1. Et donc : le baroque, les arancini, les bâtiments historiques, la mer bleue, les rues de Vigata et de Montelusa… ont réussi à émerveiller des milliers de touristes. En débarquant à Comiso, ils suivent les traces de leur (et de notre) bien-aimé Montalbano-Zingaretti : le bord de mer de Donnalucata, le poste de police dans la mairie de Scicli, la plage devant sa maison à Punta Secca, le quartier général de la police à Ragusa Ibla, l’église de San Giorgio à Modica, les anciennes fermes de campagne et la Fornace de Sampieri (la Mànnara de la série), le château de Donnafugata … Des lieux authentiquement beaux pour rendre uniques même ceux de la fantaisie.